Qu’est-ce qu’un appareil de chauffage étanche ?

Pour être qualifié étanche, un poêle ou un foyer fermé d’une cheminée doit prélever l’air de combustion exclusivement à l’extérieur de l’habitat par l’intermédiaire d’un raccord à un conduit de fumées étanche. Contrairement aux appareils traditionnels, ce type de foyer supprime les circulations d’air frais dans l’habitat tout au long du temps de chauffe.

Parfaitement dans la norme !

Ce type d’installation s’inscrit de plus en plus dans les normes des réglementations thermiques en cours et s’impose comme une solution pouvant répondre à la prochaine RE2020 (RT2020). Il faut donc s’y intéresser de près dans les cas de rénovation d’habitat et de construction d’un logement neuf, en parallèle d’une parfaite isolation de l’habitat, évidemment indispensable.

Les appareils traditionnels, en utilisant l’air présent dans la maison pour « nourrir » la flamme, créent nécessairement un appel d’air extérieur depuis les points les plus vulnérables de la maison (bas de portes, jointures de fenêtres…) ou depuis les bouches de ventilation de l’habitat. Les conséquences en sont directement une contre-productivité de chauffe, donc des pertes financières et plus de pollution de l’air, et indirectement, une désagréable sensation d’inconfort liée à la présence de zones froides en divers endroits du logement.

Avec un appareil étanche, la chambre de combustion fonctionne en circuit fermé : tout se passe dans un conduit à double paroi, double circulation, où il prend de l’oxygène par la circulation centrale, le consomme, et refoule les gaz brûlés par la circulation périphérique qui préchauffe en même temps l’air entrant dans le conduit central.

Étanche ou à configuration étanche ?

Pour qu’un concepteur fabricant puisse afficher « étanche » sur un appareil de chauffage, il doit respecter des normes très strictes et le faire certifier obligatoirement par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB), seul organisme habilité à cet effet en France.

Malheureusement, le coût de cette certification est très élevé, voire prohibitif pour certaines entreprises. Du coup, ces dernières font appel à des laboratoires spécialisés afin que ces derniers effectuent les mesures d’étanchéité nécessaires, ce qui leur permet ensuite d’afficher que leurs appareils ont les performances nécessaires pour répondre aux attentes des constructions actuelles. De tels appareils sont alors affichés comme étant BBC, ou compatible RT2012, ou à configuration étanche, ces trois locutions ayant valeur identique.

Dans les deux cas, étanche ou à configuration étanche, l’appareil de chauffe offre une combustion plus régulière, ce qui se traduit par de plus faibles émissions de gaz polluants, avec un meilleur rendement. L’air ambiant des pièces chauffées est plus sain, plus riche en oxygène totalement exempt d’émission de fumées même en cas de panne de courant ou de combustion difficile… et par conséquent, il n’y a aucune odeur de fumées ou de bois brûlé. Globalement, outre un meilleur confort, s’ajoutent une meilleure rentabilité et une plus grande sécurité.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *