Chauffage d’appoint, la solution granulés de bois

Pour quelques heures ici ou là, ou pour plusieurs jours dans les périodes de mi-saison, le chauffage d’appoint est une excellente idée pour faire des économies d’énergie sans céder au confort. Généralement, ce « complément » de chauffage ou ce chauffage plus ou moins occasionnel doit être simple et peu contraignant puisque son rôle est avant tout de maintenir une température agréable dans les pièces concernées. Donc, peu importe le spectacle de la flambée, le bon choix s’oriente plus vers le combustible granulés de bois que vers les bûches.

Cheminée ou poêle à bûches se transforment facilement en chauffage d’appoint

Entretenir un poêle ou un foyer à bûches de bois est un plaisir à certaines occasions, mais peut facilement devenir contraignant quand on a autre chose à faire ou que l’on ne peut être présent pour alimenter le foyer. Outre la nécessité d’avoir un œil sur la combustion du bois pour assurer le rechargement au bon moment, il faut aussi aller chercher le bois dehors, le rentrer, nettoyer, etc., ce qui prend nécessairement du temps.

C’est dans ces moments-là que vous vous dites qu’un poêle à granulés serait sans doute plus judicieux. Que nenni ! Car il y a une ingénieuse manière de transformer votre foyer à bûches en foyer à granulés. Spécifiquement conçus à cet effet, les brûleurs ou brasiers à granulés s’installent et se retirent de l’âtre quand vous le souhaitez, en toute facilité. Il en existe de diverses formes et tailles afin de répondre à la diversité des attentes : cheminées, inserts, foyers fermés, poêles… Vous mettez le brûleur en place, vous le remplissez de granulés, et vous voilà tranquille pour plusieurs heures. Il suffit d’avoir chez soi un sac de combustible, et le tour est joué. Utilisable autant que vous le souhaitez, vous le retirez chaque fois que vous préférez profiter du spectacle d’une belle flambée. Difficile de faire plus simple.

Un petit poêle à granulés est aussi une bonne idée

Pour qui ne possède ni poêle, ni insert, ni cheminée… la question du chauffage d’appoint est aussi très pertinente pour réaliser des économies, et pour éviter le fonctionnement du chauffage central. Généralement, c’est dans la pièce de vie que l’on a besoin d’une température suffisante, plus que dans les chambres, ce qui n’est pas forcément le cas en mi-saison.

L’acquisition d’un petit poêle à granulés est la bonne idée, surtout s’il offre une certaine inertie thermique lui permettant de restituer plus longuement la chaleur une fois le feu éteint. Choisissez un modèle avec un silo de taille suffisante pour vous assurer un à trois jours de chauffe sans avoir à recharger.

Pour un chauffage d’appoint, il n’est pas utile de choisir un appareil techniquement sophistiqué. Malgré tout, si la performance du poêle est le point essentiel à considérer, son aspect esthétique compte aussi puisqu’il s’agit d’un élément meublant à part entière. Mais compte tenu de la diversité de l’offre sur le marché, il n’y a que l’embarras du choix, depuis les petits poêles au look rétro et les appareils de style nordique aux poêles à lignes très contemporaines et aux appareils de caractère plus régional (avec céramiques, par exemple).

Important : quelle que soit la solution adoptée, brasier ou petit poêle, faites le choix de la qualité pour vos granulés de bois. C’est une condition essentielle pour l’efficacité de chauffe, et in fine, pour les économies.

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *